Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Art' et Miss - La galerie - Les News
  •  Art' et Miss - La galerie - Les News
  • : Présentations des artistes et des expositions de la galerie parisienne; et peut-être vos impressions, vos commentaires, ....
  • Contact

Partenaires


logonews.gif



logo.gif
 






shopping

vols secs paris nice lyon

paperblog member

<a href="http://www.conseillemoi.com/" title="annuaire de blog gratuit">Annuaire Blog</a>  

 
Le Guide Shopping a élu ce site dans la catégorie blogs art

Recherche

Articles Récents

12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 14:24

vernet-copie-1.jpg

Les photos de Marshall Vernet sont immenses ; elles montrent la majesté de la ville de Paris. Les jardins, les cafés, les immeubles en bordure de Seine – toutes les choses qui sont caractéristique de Paris sont dépeintes de façon à les rendent plus belles. Le fait que l’artiste soit américain est intéressant, il nous donne la chance de voir Paris avec les yeux d’un étranger. On peut dire que les yeux étrangers sont nécessaires pour voir une ville vraiment et pour l’apprécier, comme pour la première fois.

Ces photos sont seulement en noir et blanc, et ça leurs donne une grande profondeur. Les arbres sont sombres et leurs branches créent les lignes complexes et délicates dans un ciel gris. Les verres d’un café brillent comme les cristaux, et les immeubles de Paris restent grands et fiers. Les ombres dans ces photos ont beaucoup de pouvoir. Paris n’est pas effrayant, mais il est puissant dans ces représentations.

Les choses et les lieux de Paris ne sont pas les seules images dans les photos de Vernet – les gens de Paris ont une présence aussi. Mais c’est une présence infime. Les gens ne sont pas le centre de ses photos ; ils sont petits et solitaires dans une énorme ville. Dans la plus grande photo, « Notre Dame », il y a une femme assise sur un banc dans un jardin impressionnant, elle est complètement seule dans le jardin, et dans l’ensemble de la photo. Elle mesure seulement quelques centimètres, peut-être trois ou quatre, dans une photo de 95 centimètres par 128 centimètres. Et autours d’elle, le monde reste formidable : le ciel semble orageux, et la ligne des arbres est droite et sévère. Les autres photos comportent également des gens petits et seuls : un serveur dans un café vide qui attend quelqu’un, une personne qui se tient debout dans une place, cachée sous une parapluie. Une personne spécifique est négligeable dans une grande ville comme Paris, comme nous le sommes tous dans le monde.

 

Molly Atkinson

Assistante de galerie

Exposition du 5 au 28 novembre 2014 - Galerie Art'et Miss

Partager cet article

Repost 0
Published by Art'et Miss
commenter cet article

commentaires