Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Art' et Miss - La galerie - Les News
  •  Art' et Miss - La galerie - Les News
  • : Présentations des artistes et des expositions de la galerie parisienne; et peut-être vos impressions, vos commentaires, ....
  • Contact

Partenaires


logonews.gif



logo.gif
 






shopping

vols secs paris nice lyon

paperblog member

<a href="http://www.conseillemoi.com/" title="annuaire de blog gratuit">Annuaire Blog</a>  

 
Le Guide Shopping a élu ce site dans la catégorie blogs art

Recherche

Articles Récents

21 mai 2005 6 21 /05 /mai /2005 23:00
Par André Ruellan - Critique sur Art-Culture-France : www.art-culture-france.comDe la minuscule échoppe nichée dans une rue pittoresque d'un lieu touristique, au somptueux complexe contemporain stratégiquement placé sur une voie à la mode, que n'entend-on pas sur les galeries d'art, que ce soit de la part des artistes, des amateurs ou de simples curieux.Discrète et efficace, incontournable et indispensable jusqu'au deux tiers du siècle précédent, puis gravement galvanisée et tombée parfois dans les griffes de manipulateurs plus enclins à ramasser le fruit spéculatif qu'à promouvoir des talents inédits, la galerie d'art paraît avoir repris son soufle, son rythme et sa vocation première, les marchands du temple s'étant rabattus sur d'autres victimes plus rentables.Le peintre, le sculpteur et l'amateur ne sauraient regretter cette époque, mais doivent s'attacher désormais à la pérennité de la galerie d'art, la vraie, celle où, hormis les inévitables négociations des marges et les accoutumences caractérielles entre création et commercialisation, s'impose la survie de spécialistes, d'experts, qui maintenant, paradoxalement, regrettent parfois la disparition trop évidente de ces creusets où se forme l'art de demain, loin des oeuvres insipides ou commerciales qu'ont prôné trop longtemps des bateleurs du classicisme et des escamoteurs de l'art contemporain.

Partager cet article

Repost 0
Published by André Ruellan - dans artetmiss
commenter cet article

commentaires