Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Art' et Miss - La galerie - Les News
  •  Art' et Miss - La galerie - Les News
  • : Présentations des artistes et des expositions de la galerie parisienne; et peut-être vos impressions, vos commentaires, ....
  • Contact

Partenaires


logonews.gif



logo.gif
 






shopping

vols secs paris nice lyon

paperblog member

<a href="http://www.conseillemoi.com/" title="annuaire de blog gratuit">Annuaire Blog</a>  

 
Le Guide Shopping a élu ce site dans la catégorie blogs art

Recherche

Articles Récents

12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 10:48
Prochaine exposition &quot;Eros et Thanatos&quot; -...

Prochaine exposition "Eros et Thanatos" - Photographies de DEUCE
Eros et Thanatos
Sur les ailes du désir un artiste contemple la mort.
Ce n'est pas sans risque qu'un plasticien de notre temps s'autorise à revisiter une thématique maintes fois parcourue par les artistes tout au long des siècles. De Rubens à Picasso, en passant par Goya, Piranese, Hogarth, Rops, Kubin, Rouault..., les peintres et graveurs n'ont cessé de manifester leur fascination pour le couple le plus emblématique, le plus présent dans la symbolique de l'existence, celui de l'amour et de la mort. A la différence de Freud opposant Eros CONTRE Thanatos, pulsion sexuelle de vie contre pulsion de mort, Deuce tente la conciliation, la coordination, la fusion, même. Main dans la main, Eros et Thanatos parcourent son œuvre dans toutes les postures, soupirent, ricanent, gémissent ou s'amusent, acteurs d'une déclinaison imagière où l'artiste nous entraîne dans le labyrinthe de ses tripatouillages numériques, utilisant les facultés du computer avec une virtuosité, une inventivité époustouflante. Ce que l'une, Eros, fait naître, suscite, construit, développe, l'autre, Thanatos, le détruit, le piétine, l'anéantit. Amour de la mort, mort de l'amour, amour à mort, mort à l'amour, le couple maudit s'aime à en mourir, fatalement. Tous les courants artistiques, toutes les sagas contemporaines sont assimilés, mixés, passés à la moulinette d'un imaginaire fiévreux, d'une fécondité stupéfiante. Personnage central de la Guerre des étoiles, Dark Vador ne manque pas à l'appel, ici révélé dans le vocabulaire du pop art, genre où notre artiste excelle tout particulièrement. Pourtant, c'est Eros, avouons-le, qui lui sied le mieux. C'est Eros qu'il met en scène dans ses atouts et artifices les plus voluptueux, c'est Eros vers qui les mains de Deuce se tendent pour l'admirer, la caresser, l'envelopper d'un amour sans réserve... Le désir alors envahit l'artiste et le propulse aux sommets, abandonnant Thanatos dans les oubliettes de l'effroi. Dans la pure tradition du Surréalisme, Deuce (ou Jean Serge Breton , le nom de Deuce à la ville) ose des postures, des élans d'une sensualité presque palpable, forçant le spectateur à tourner le regard pour ne pas devenir ce voyeur outrageant de l'intime, ce dévoreur du corps féminin abandonné. A l'évidence, les œuvres de Deuce s'inscrivent plus dans une plastique de l'art que dans les arts plastiques. Multipliant les effets de tremblement, de buée et d'opacité, usant d'un chromatisme partant du noir et blanc jusqu'aux extrêmes stridences de la teinte, son œuvre n'est autre qu'une dénonciation méthodique et permanente de l'image dont il met à plat les procédés les plus divers pour mieux la signifier. Nul autre mieux que lui, se sera gaussé de l'effondrement du mythe unitaire. Nul autre mieux que lui, n'aura évoqué la question du singulier et de l'universel. Nul autre mieux que lui, n'aura donné à l'image une valeur d'usage miraculeuse : celle de franchir l'abîme.
Sur les ailes du désir, Deuce contemple la mort.
Noël Coret

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Rémond
commenter cet article

commentaires